"STORY ALFA ROMEO" : L'INOUBLIABLE 6C 2500 SS "VILLA D'ESTE".

UNE SYNTHESE D'ÉLÉGANCE, DE PERFORMANCE ET DE PRESTIGE.

Symbole d'une époque

Au printemps 1949, lorsque la 6C 2500 carrossée par Touring fait son apparition à Cernobbio au concours de Villa d’Este, tout le monde devine qu’elle remportera la plus haute récompense. Son originalité et ses lignes uniques étaient si impressionnantes qu’il était dès lors apparu naturel de l’honorer du nom du plus important concours d'élégance au monde.

Mais le modèle 6C 2500 Villa d’Este n’était pas seulement un sommet en termes de beauté. Cette voiture représentait le dernier opus pour la Marque en matière de créations artisanales et sur mesure alors même que l’entreprise se tournait vers une organisation productive résolument moderne.

 

La 6C 2500 SS Coupé Villa d'Este

Avec la Villa d’Este, nous parlons ici d’une des plus belles créations en matière automobile. La 6C 2500 SS "Villa d'Este" a été l’une des dernières Alfa Romeo à être construite avec un châssis porteur séparé de la carrosserie. Seuls 36 exemplaires ont été produits, tous des créations uniques, suivant les désirs de leur propriétaire et l'inspiration de leur carrossier.

Partant du Coupé 6C 2500 SS, construit par sa propre entreprise de carrosserie, le dirigeant de Touring Bianchi Anderloni introduisit plusieurs changements majeurs : l'avant avait été repensé, avec les quatre phares mieux intégrés à la carrosserie et l’ajout de deux ouïes de refroidissement allongées superposées. Les ailes étaient intégrées à la carrosserie mais encore clairement marquées. Le pare-brise était divisé en deux parties et incliné. L'arrière, très bas et prononcé, intégrait deux petits phares ronds élégants clairement visibles. A n’en pas douter, un véritable chef-d'œuvre de l'art automobile du XXe siècle était né.

Lors de l’édition 1949 du Concours d’élégance de la Villa d’Este, cette voiture allait remporter le «Grand Prix Référendum», prix décerné directement par le public, liant à jamais son nom à l’événement qui l’a consacrée.